A quel âge bébé dit papa ?

Vous avez hâte d’entendre votre bébé dire papa ? Ou prononcer tout simplement ces premiers mots ? Bien évidemment, vous savez que cet événement ne se produira pas avant plusieurs mois. Qui plus est, chaque enfant est à son rythme. Pour autant, bébé sait vite se faire comprendre avant de prononcer ses premières paroles.

bébé couché communiquant pour parler et qui dit papa ou maman

Sommaire de l'article

Le langage dès la naissance

Dès l’accouchement votre bébé va s’exprimer. Par des pleurs systématiquement. Certes, nous ne sommes pas encore dans le langage mais dans une raison anatomique liée au gonflement des poumons par l’air. Et que ce dernier fait vibrer les cordes vocales. Au fur et à mesure des jours, puis des semaines et des mois, le langage de votre enfant prend forme. Par des pleurs, mais aussi des cris plus ou moins significatifs. Il s’agit d’un moyen de communication.

Le langage non verbal tient aussi une importance majeure au cours de son développement. Dans tous les cas, votre jeune enfant actionnera ses différentes méthodes pour attirer votre attention. Le plus souvent pour des raisons physiologiques, sans que ces dernières doivent forcément générer chez vous de quelconques craintes. Mais le langage des mots n’est pas encore possible.

Le début des premiers mots

En général, les premiers mots de l’enfant apparaissent avant ses 1 an. Précisément entre le 8è et le 12è mois. Dès cet âge, bébé pourra être en mesure de dire papa. En effet, le mot papa est composé de 2 syllabes. Et ce terme aura fait parti naturellement de son apprentissage au cours de sa croissance. Entendre un enfant prononcer « papa » n’est pas rare avant même de le voir marcher. C’est aussi le cas face à « maman » qui, bien que composé également de 2 syllabes, nécessite plus d’effort et de concentration face à la non répétition des syllabes. Il n’est donc pas rare d’entendre le son mama plutôt que maman. 

Au delà de ses mots avec lesquels il aura rapidement acquis les interactions, d’autres vont apparaitre comme « oui, non, encore, là » au delà de ses 12 mois. En fonction des situations, il saura aussi faire des onomatopées comme avec les animaux et notamment les chiens (ouaf) ou les chats (miaou). 

Les situations de répétition, d’échange mais aussi un environnement routinier comme la lecture des histoires le soir, favoriseront la compréhension du langage pour votre bébé. Et ainsi son apprentissage.

Le cri du nourrisson est le résultat de plusieurs années de recherche dans le domaine du signal d'alarme!

Serge Bouchard

Les premières phrases de votre enfant

A partir de 24 mois et jusqu’à environ 36 mois, votre enfant devrait faire ses premières phrases. Elles seront vraisemblablement composées d’abord de 2 à 3 mots. Le plus souvent, ces 2 mots sont liés à des associations (maman et papa sont les plus automatiques et faciles). Les syllabes resteront courtes également. 

Votre enfant sera aussi beaucoup dans la répétition à cette tranche d’âge. Ne pas hésiter à le faire répéter notamment en le regardant et en lui montrant les mouvements de vos lèvres lors de la prononciation. En effet, cette imitation est aussi une façon pour votre enfant de se socialiser plus naturellement. Et en tant que modèle à ses yeux, il s’en sentira d’autant plus gratifié s’il sait reproduire ce que vous lui montrez.

Au fur et à mesure de sa croissance, les phrases évolueront avec des mots de plus en plus complexes. Et avant les 36 mois, il n’est pas rare d’avoir des phrases entières incluant un sujet, un verbe et un complément. Le « je » devrait aussi avoir fait son apparition vers les 3 ans. Et il sera donc d’autant plus facile pour votre enfant de s’exprimer et de parler de lui.

A chacun son rythme

C’est peut-être la vérité absolue ou relative. Mais sachez que chaque enfant évolue à son propre rythme. Vous le vivez au quotidien très certainement. Et entre parents, les comparaisons sont fréquentes. A voir dans quel état d’esprit vous vous placez dans cette condition.

Certains bébés vont en effet développer la motricité bien plus rapidement que le langage. On associe aussi régulièrement les poussées dentaires à la croissance des enfants. A tort ou à raison, ce sont souvent ces 3 points qui reviennent dans le rythme de votre bébé, à savoir :

  • la marche 
  • le langage
  • les dents
 
Ces 3 circonstances sonnent comme une évidence. Chaque enfant est différent. Et bien que votre bébé puisse entendre (les signes contraires sont généralement assez visibles), il peut se mettre à parler bien plus tard que certains. Car ils ne peuvent généralement tout développer simultanément. Alors avant de vous précipiter chez le pédiatre ou l’orl si votre enfant ne semble pas avoir le langage selon les moyennes citées, parlez-en à votre médecin traitant pour avoir éventuellement un premier avis. Et surtout laisser le temps à votre enfant de grandir comme il l’entend.
 
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Donnez votre note pour cet article