Papa et accouchement : quel rôle pour le père ?

L’accouchement réserve son lot de surprises et d’émotion. Bien entouré par le corps médical et généralement préparée, la mère du futur bébé sera au centre de toutes les attentions. Pour autant, le père a aussi un rôle à tenir entre autres par sa présence ou encore son soutien. 

photo d'un père et d'une mère avant accouchement

Sommaire de l'article

Être conditionné pour l'accouchement

Votre conjointe suivra vraisemblablement des cours d’accouchement. Le but étant évidemment de se sentir prête et avoir moins d’appréhension face à l’événement qui vous attend. 

Les futurs pères peuvent aussi y assister. Pour comprendre ce qu’il en sera. Mais aussi anticiper certaines épreuves qui pourraient concerner la future maman. Vous découvrirez notamment les outils médicaux utilisés par le corps médical (accessoires de péridurale, équipement de soins pour le bébé). Vous pourrez également poser des questions sur l’accouchement, et tout ce qui peut y être lié avant (perte des eaux, qui appeler en cas d’urgence). 

Les questions sur les particularités de la maternité choisie sont aussi à anticiper avant le grand départ. N’hésitez pas à vous y rendre pour parcourir les accès à suivre quand vous vous y rendrez. Et rencontrer les spécialistes avec Madame comme l’anesthésiste, bien utile pour comprendre l’éventualité de la péridurale. Ou la sage-femme, voire un gynécologue-obstétricien, pour avoir toutes les réponses à vos questions. 

Enfin, sachez que le jour où vous vous rendrez à l’hôpital ou la clinique, vous serez dans le feu de l’action, donc pensez bien à avoir tout préparé en amont comme la valise de naissance ou les documents administratifs.

Soutenir et encourager la future maman

Les moments précédents l’accouchement peuvent finalement s’étirer sur plusieurs heures. L’ennui peut vous guetter une fois que vous serez sur place. Envisagez de le combler par différentes manières. Mais pensez avant tout à votre conjointe.

En effet, si les heures sont longues pour vous, ce n’est rien à côté de ce qu’elle pourrait vivre. entre les contractions, la fatigue et l’attente interminable, elle aura besoin de vous et de votre soutien. Sachez vous rendre utile par des petites attentions qui lui feront plaisir. 

En salle d’accouchement, faites preuve de présence tout en restant discret. Face au stress et à la situation, le corps médical n’apprécie pas toujours d’avoir le père qui s’impose par des questions ou la prise de photos. N’hésitez pas à demander en amont à votre conjointe comment vous voudriez faire preuve de présence à ses côtés.

Vivre la naissance d’un enfant est notre chance la plus accessible de saisir le sens du mot miracle.

Paul Carvel

Assister ou non à l'accouchement

En tant que père, dois-je assister à l’accouchement ? Les maternités l’acceptent. Mais c’est avant tout à vous de décider. Entre le stress, le bruit et les pleurs mais aussi les particularités médicales pendant et après l’accouchement, votre place pourrait être plus difficile à vivre que prévu. 

Si vous êtes sensible à la vue du sang ou que vous avez le sentiment de voir votre femme souffrir, il n’y a que 2 possibilités : soit vous attendez à l’extérieur de la salle, soit vous vous faites violence. Dans ce dernier cas, nous vous conseillons de demander une chaise pour être plus à l’aise assis. 

D’un point de vue du couple, le fait d’y assister ou non doit être réfléchi en amont et à 2. Car pour votre conjointe, il n’y a pas meilleur soutien que vous. Cela pourrait lui créer un vide si vous n’êtes pas là. Mais sachez aussi lui indiquer vos limites humaines. 

Dernière chose, d’un point de vue émotionnel, il n’y a surement pas plus beau que de voir votre bébé naitre. Et la symbolique du cordon à couper est souvent proposée au père. Pensez-y pour prendre votre décision. 

Après la naissance de bébé

De retour dans la chambre après l’accouchement, appréciez de vous retrouvez à 3 désormais et de prendre du temps pour vous. Les photos, appels téléphoniques et visites vont s’enchainer. Soyez prêts à donner des consignes et conditions à ce sujet pour ne pas vous sentir dépassé par la situation. 

Si la maman s’occupe de votre enfant, déterminez les priorités à suivre après la naissance. Vous devrez très certainement jouer le rôle du père également du côté administratif en déclarant votre enfant à l’état civil. Mais aussi préparer le retour chez vous dans les meilleures circonstances possibles. 

Le stress retombé, sachez aussi penser à vous. Se prendre du temps le lendemain de l’accouchement se révèle souvent précieux pour relâcher. Et se préparer à la suite de votre nouvelle vie. 

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Ce sujet est-il intéressant ?